Horaires

Horaires d'ouverture

Lundi : 14h - 17h
Mercredi : 10h - 12h30 / 14h - 18h
Jeudi : 9h - 12h
Vendredi : 16h - 19h
Samedi : 10h - 12h30 / 14h - 16h *

* Médiathèque fermée samedi après-midi en juin, juillet et août

tel : 02 40 32 63 03
Partager "Horaires" sur facebookPartager "Horaires" sur twitterLien permanent

Partenaires

Le site de la ville

Partager "Logo Mairie" sur facebookPartager "Logo Mairie" sur twitterLien permanent

Partenaires :

Partager "Nos partenaires" sur facebookPartager "Nos partenaires" sur twitterLien permanent
AccueilJaco Van Dormael

Jaco Van Dormael

 
Jaco Van Dormael. Source: Wikipedia

Jaco Van Dormael, né le à Ixelles, est un réalisateur et metteur en scène belge.

Biographie

Après des études de cinéma (prise de vues et réalisation) à l'Institut national supérieur des arts du spectacle (INSAS) à Bruxelles et à l'école Louis-Lumière à Paris, Jaco Van Dormael devient metteur en scène de théâtre pour enfants, notamment dans des numéros de clown.

Il passe à la réalisation en 1991 avec Toto le héros, récompensé par la Caméra d'or au Festival de Cannes. Jaco Van Dormael explore dans ses films, teintés d'onirisme, la puissance de l'imaginaire et la part oubliée de l'enfance dans un quotidien morne et tragique.

Il vit en couple avec la chorégraphe Michèle Anne De Mey et a deux filles d'une premiere union avec Laurette Vankeerberghen, Alice et Juliette Van Dormael. Son frère, Pierre Van Dormael (1952-2008), était un compositeur et guitariste de jazz.

Jaco Van Dormael assure également des mises en scène de pièces de théâtre comme Est-ce qu'on ne pourrait pas s'aimer un peu ? (avec Éric De Staercke dans le rôle principal), Kiss&Cry et Cold Blood.

Il est le président d'honneur de l'ARRF, l'Association des réalisateurs et réalisatrices de films francophones. Il était le président d'honneur de la première cérémonie des Magritte du cinéma, qui s'est tenue en 2011 à Bruxelles.

Œuvres

Longs métrages

Courts métrages

  • 1980 : Maedeli-La-Breche
  • 1981 : Stade (documentaire consacré aux premiers jeux Olympiques pour handicapés mentaux), Caducée d'or du Festival de Rennes (1982)
  • 1982 : L'Imitateur (documentaire)
  • 1983 : Sortie de secours, (documentaire), primé au Festival de Nyon (Suisse)
  • 1984 : È pericoloso sporgersi
  • 1985 : De Boot, adapté d'une pièce musicale d'Eva Bal, jouée à Gand
  • 1995 : Lumière et Compagnie - segment

Acteur

  • 2000 : Pourquoi se marier le jour de la fin du monde ? de Harry Cleven

Clips

  • 2006 : La Ceinture d'Élodie Frégé
  • 2007 : Ladyboy du groupe Indochine
  • 2019 : OostendeBonsoir d'Arno

Publicité

  • 2010 : Spa Reine
  • 2011 : Idylle, pour les parfums Guerlain

Bande dessinée

Récompenses

  • 1981 : Oscar spécial du meilleur court métrage de langue étrangère - Maedeli-La-Breche
  • 1985 : Grand Prix du Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand - E pericoloso sporgersi
  • 1991 : Caméra d'or et Prix de la Jeunesse au Festival de Cannes - Toto le héros
  • 1991 : Prix André-Cavens de l’Union de la critique de cinéma (UCC) pour le meilleur film belge - Toto le héros
  • 1991 : European Award du meilleur scénario et de la révélation cinématographique de l'année - Toto le héros
  • 1991 : Prix Joseph Plateau du meilleur film et du meilleur réalisateur - Toto le héros
  • 1992 : César du meilleur film étranger - Toto le héros
  • 1996 : Festival de Cannes, Prix d'interprétation masculine pour le film Le Huitième Jour.
  • 1996 : Festival international du film de Flandre-Gand, Prix Joseph Plateau pour le film Le Huitième Jour (Meilleur film belge, meilleur réalisateur belge, meilleur acteur belge, meilleur film au Box Office).
  • 2010 : Prix du public aux European Film Awards, pour Mr. Nobody
  • 2010 : Prix André-Cavens de l’Union de la critique de cinéma (UCC) du meilleur film belge 2010, pour Mr. Nobody
  • 2011 : Trois Magritte du cinéma pour Mr. Nobody : les Magritte du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur scénario original.
  • 2015 : Le Tout nouveau testament est nominé pour le prix de la comédie européenne et aux Satellite Awards.
  • 2016 : Magritte du meilleur film et Magritte du meilleur réalisateur lors de la 6e cérémonie des Magritte du cinéma.
  • 2016 : Doctorat honoris causa de l'Université libre de Bruxelles.
  • Trophées francophones du cinéma 2016 : Trophée francophone du scénario pour Le Tout nouveau testament

Mise en scène opéra

  • 2012 : Stradella (1841) de César Franck, à l'Opéra royal de Wallonie.

Mise en scène théâtre

  • 2007 : "Est-ce qu'on ne pourrait pas s'aimer un peu?", avec Éric De Staercke.
  • 2012 : "Kiss and Cry", création collective accompagnée de la chorégraphe Michèle Anne De Mey et de l'écrivain Thomas Gunzig.
  • 2016 : "Cold Blood", création collective accompagnée de la chorégraphe Michèle Anne De Mey.
  • 2017 : "Amor", création collective accompagnée de la chorégraphe Michèle Anne De Mey

Bibliographie

  • Mr Nobody, Paris, Éditions Stock, , 264 p. (ISBN 9782234063198)
  • Philippe Reynaert, « Onze cinéastes belges pour les années 80 : Jaco Van Dormael », Cinéma Quatre-Vingt-Cinq, N°319-320, Fédération Française des Ciné-Clubs (FFCC) Paris, juillet-, p.22, (ISSN 0045-6926).

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

  • Collectif contre les expulsions

Liens externes

  • Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes : Gran Enciclopèdia Catalana • Munzinger Archiv
  • (en) Jaco Van Dormael sur l’Internet Movie Database
  • Portail du cinéma belge
  • Portail du théâtre
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail de Bruxelles

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Jaco Van Dormael de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

livres

Afficher "Les Aventures de Blake et Mortimer Le dernier pharaon"

DVD

Afficher "Le Tout nouveau testament"