Horaires

Horaires d'ouverture

Lundi : 14h - 17h
Mercredi : 10h - 12h30 / 14h - 18h
Jeudi : 9h - 12h
Vendredi : 16h - 19h
Samedi : 10h - 12h30 / 14h - 16h *

* Médiathèque fermée samedi après-midi en juin, juillet et août

tel : 02 40 32 63 03
Partager "Horaires" sur facebookPartager "Horaires" sur twitterLien permanent

Partenaires

Le site de la ville

Partager "Logo Mairie" sur facebookPartager "Logo Mairie" sur twitterLien permanent

Partenaires :

Partager "Nos partenaires" sur facebookPartager "Nos partenaires" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Tizombi n° 1
Toujours affamé (William Maury)

note: 4Une nouvelle série qui a du mordant ! jerome - 11 janvier 2018

Connus pour leur série « Les sisters », Christophe Casenove et William lancent toujours chez Bamboo une nouvelle série un peu plus trash, mais pas trop quand même, hein :)

Avec Tizombi, nos deux auteurs surfent un peu sur la mode zombie ambiante mais de façon assez réussie. La jeune Margotik fuit le domicile parental où ses parents passent leur temps à s’engueuler et se déchirer pour se réfugier dans un endroit à son image : le cimetière. Mais loin d’y trouver la tranquillité escomptée, elle fait la connaissance de Tizombi, qui découvrant son talent de poète, lui laisse la vie sauve à condition qu’elle écrive sa vie façon poème…

Sur la base de gags en une ou deux pages, nous découvrons donc la joyeuse tribu qui évolue dans ce cimetière au sein de laquelle Margotik va petit à petit faire son trou et se faire de nouveaux amis pour le moins singuliers. Ne pensant qu’à dévorer tout être vivant passant à la ronde, l’humour un peu trash de cette série fonctionne très bien et devrait ravir les jeunes ados et ados du moment ; j’avoue avoir beaucoup apprécié aussi cette lecture et les quelques clins d’œil et références qui pointent leur nez au fil des pages n’y sont pas pour rien non plus. Surtout que le dessin très expressif et plutôt explicite de William colle parfaitement à cet univers et que la colorisation d’Elodie Jacquemoire le met parfaitement en valeur.

Une série qui a du mordant et qu’on ne devrait pas enterrer de sitôt !