Horaires

Horaires d'ouverture

Lundi : 14h - 17h
Mercredi : 10h - 12h30 / 14h - 18h
Jeudi : 9h - 12h
Vendredi : 16h - 19h
Samedi : 10h - 12h30 / 14h - 16h *

* Médiathèque fermée samedi après-midi en juin, juillet et août

tel : 02 40 32 63 03
Partager "Horaires" sur facebookPartager "Horaires" sur twitterLien permanent

Partenaires

Le site de la ville

Partager "Logo Mairie" sur facebookPartager "Logo Mairie" sur twitterLien permanent

Partenaires :

Partager "Nos partenaires" sur facebookPartager "Nos partenaires" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Migrant (Giovanni Rigano)

note: 4Un zoom nécessaire sur une actualité dramatique jerome - 2 octobre 2018

Eoin Colfer, écrivain pour ados connu pour sa série phare Artemis Fowl nous propose ici un récit d'actualité sur les migrants. C'est tout le parcours d'Ebo parti sur les traces de sa sœur et de son frère vers l'Europe qu'il nous raconte. De sa traversée du Sahara jusqu'à la dangereuse Tripoli en Libye puis la périlleuse traversée de la Méditerranée dans un canot de fortune, on est immergé dans cette quête d'une vie meilleure qui se fait au péril de sa vie.

Le récit est construit en aller-retours entre le début du voyage d'Ebo et le "présent" sur l'embarcation qui essaye de traverser la mer. Si la narration est assez classique elle n'en demeure pas moins efficace et permet au lecteur de bien appréhender ce que représentent ces parcours hallucinants pour rallier l'El Dorado espéré que représente l'Europe. Le dessin semi réaliste de Giovanni Rigano, tout en douceur tant dans le trait que dans la mise en couleur permet de jouer sur les contrastes des situations dramatiques traversées de façon intéressante.
Alors oui, pour tout adulte un peu au fait des événements et curieux de l'actualité cet album n'apportera peut-être pas de "révélation", mais je suis sûr que beaucoup d'ados prendront peut-être conscience de ce qu'immigration veut dire aujourd'hui et des conditions hallucinantes que demande une "simple" traversée de la Méditerranée où nous nous plaisons à barboter...

De toute façon, cet album qu'il soit pris comme témoignage ou reportage a le mérite de nous montrer ce que représente pour ces gens cette folle traversée d'une partie d'un continent et d'une mer dans l'espoir de recommencer une nouvelle vie.