Horaires

Horaires d'ouverture

Lundi : 14h - 17h
Mercredi : 10h - 12h30 / 14h - 18h
Jeudi : 9h - 12h
Vendredi : 16h - 19h
Samedi : 10h - 12h30 / 14h - 16h *

* Médiathèque fermée samedi après-midi en juin, juillet et août

tel : 02 40 32 63 03
Partager "Horaires" sur facebookPartager "Horaires" sur twitterLien permanent

Partenaires

Le site de la ville

Partager "Logo Mairie" sur facebookPartager "Logo Mairie" sur twitterLien permanent

Partenaires :

Partager "Nos partenaires" sur facebookPartager "Nos partenaires" sur twitterLien permanent
AccueilCritique

Critique

 

Le fils de l'Ursari (Cyrille Pomès)

note: 4Une bd pleine d'humanité jerome - 5 novembre 2019

Cyrille Pomès nous propose avec cet album une adaptation très réussie du roman de Xavier-Laurent Petit.

Ciprian est un jeune Rom qui vit avec sa famille de façon traditionnelle en Roumanie ; ils passent de village en village proposant leurs services et un spectacle de combat avec un ours (apprivoisé). Mais la vie est rude et à force d'être harcelés par la police et rejetés par les habitants ils finissent par accepter le marché qu'on leur propose pour aller vivre à Paris, un Eldorado où tout semblerait plus facile.
Mais la réalité a les dents dures et la famille de Ciprian va rapidement déchanter et comprendre que c'est un marché de dupes qu'ils ont accepté et que leur vie de misère continue, doublée d'une dette conséquente... Chacun va devoir mendier, voler ou filouter pour essayer de rembourser cette dette familiale. Et c'est lors d'une journée peu fructueuse que Ciprian va découvrir "le paradis" au jardin du « Lusquenbour » où il observe en cachette des joueurs de "lézecheck". Sans rien y connaître, Ciprian va petit à petit se passionner pour ce jeu et venir espionner ces étranges personnes qui s'y adonnent régulièrement. Mais son talent d'espion semblant aussi efficace que celui de pickpocket, il va rapidement se faire griller par une des joueuses qui va comprendre que le gamin est plutôt du genre surdoué pour les échecs sans jamais pourtant l'avoir pratiqué...

Derrière un trait assez rond et caricatural, Cyrille Pomès nous propose une adaptation qui fait mouche, empreinte d'humanité et de petites touches d'humour malgré un récit au fond assez noir sur la réalité du quotidien des roms. Les cadrages et la mise en couleur appuient une narration fluide et dynamique qui donnent au final une lecture très plaisante des aventures peu banales de ce jeune garçon. Une belle découverte !