Horaires

Horaires d'ouverture

Lundi : 14h - 17h
Mercredi : 10h - 12h30 / 14h - 18h
Jeudi : 9h - 12h
Vendredi : 16h - 19h
Samedi : 10h - 12h30 / 14h - 16h *

* Médiathèque fermée samedi après-midi en juin, juillet et août

tel : 02 40 32 63 03
Partager "Horaires" sur facebookPartager "Horaires" sur twitterLien permanent

Partenaires

Le site de la ville

Partager "Logo Mairie" sur facebookPartager "Logo Mairie" sur twitterLien permanent

Partenaires :

Partager "Nos partenaires" sur facebookPartager "Nos partenaires" sur twitterLien permanent
AccueilRésultat de la recherche

Résultat de la recherche

 
S'abonner à cette recherche dans une nouvelle fenêtre
Il y a 1 résultat (0.01 secondes)
page 1

Documents

Type de document: livres
livres
Afficher "Palestine"
Titre(s)
Palestine
le jeu des puissants
Auteur(s)
Bertrand BadieRosemary HollisRashid KhalidiHenry LaurensFarouk Mardam-BeyMichel RéalDominique Vidal (Editeur scientifique)
Editeur(s)
Actes Sud
Année
2014
Résumé
Toutes les grandes puissances ont joué à un moment ou un autre un rôle important, voire décisif, dans le conflit israélo-arabe, et notamment dans son aspect proprement israélo-palestinien. Peu de conflits ont été tant débattus dans les instances internationales, depuis notamment la guerre de 1967, et ont suscité autant de passions dans le monde. Sur le plan régional, les pays arabes s'y sont engagés avant et après la création d'Israël en 1948, et il a souvent été une pomme de discorde entre leurs gouvernements, mais aussi entre gouvernants et gouvernés. Des pays comme l'Iran ou la Turquie s'en sont saisi à leur tour, surtout ces dernières années, comme moyen de marquer leur rang de puissance régionale. Le présent ouvrage destiné au grand public cherche à identifier les facteurs qui ont déterminé jusqu'à présent les prises de décision de tous ces acteurs. Les auteurs y traitent d'une façon synthétique successivement des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne, de l'Union soviétique (ainsi que de la Russie) et de la France. Un chapitre est consacré à l'ONU, un autre à l'Union européenne, et sont enfin analysés l'attitude des puissances régionales et le jeu complexe des pays arabes les plus concernés.