Horaires

Horaires d'ouverture

Lundi : 14h - 17h
Mercredi : 10h - 12h30 / 14h - 18h
Jeudi : 9h - 12h
Vendredi : 16h - 19h
Samedi : 10h - 12h30 / 14h - 16h *

* Médiathèque fermée samedi après-midi en juin, juillet et août

tel : 02 40 32 63 03
Partager "Horaires" sur facebookPartager "Horaires" sur twitterLien permanent

Partenaires

Le site de la ville

Partager "Logo Mairie" sur facebookPartager "Logo Mairie" sur twitterLien permanent

Partenaires :

Partager "Nos partenaires" sur facebookPartager "Nos partenaires" sur twitterLien permanent
AccueilRésultat de la recherche

Résultat de la recherche

 
S'abonner à cette recherche dans une nouvelle fenêtre
Il y a 7 résultats (0.01 secondes)
page 1

Documents

Type de document: livres
livres
Afficher "Les Vilains petits canards"
Titre(s)
Les Vilains petits canards
Auteur(s)
Boris Cyrulnik
Editeur(s)
Odile Jacob
Année
2001
Type de document: livres
livres
Afficher "Blanche-Neige, les sept nains et... autres         maltraitances"
Titre(s)
Blanche-Neige, les sept nains et... autres maltraitances
la croissance empêchée
Auteur(s)
Danielle RapoportAnne Roubergue-SchlumbergerBoris Cyrulnik (Préfacier)
Editeur(s)
Belin
Année
2003
Type de document: livres
livres
Afficher "Parler d'amour au bord du gouffre"
Titre(s)
Parler d'amour au bord du gouffre
Auteur(s)
Boris Cyrulnik
Editeur(s)
Odile Jacob
Année
2004
Type de document: livres
livres
Afficher "La nuit, j'écrirai des soleils"
Titre(s)
La nuit, j'écrirai des soleils
Auteur(s)
Boris Cyrulnik
Editeur(s)
Odile Jacob
Année
2019
Résumé
« Je sais maintenant, grâce aux récits intimes de mon for intérieur, et aux histoires des enfances fracassées, qu’il est toujours possible d’écrire des soleils. Combien, parmi les écrivains, d’enfants orphelins, d’enfants négligés, rejetés, qui, tous, ont combattu la perte avec des mots écrits ? Pour eux, le simple fait d’écrire changea le goût du monde. Le manque invite à la créativité. La perte invite à l’art, l’orphelinage invite au roman. Une vie sans actions, sans rencontres et sans chagrins ne serait qu’une existence sans plaisirs et sans rêves, un gouffre de glace. Crier son désespoir n’est pas une écriture, il faut chercher les mots qui donnent forme à la détresse pour mieux la voir, hors de soi. Il faut mettre en scène l’expression de son malheur. L’écriture comble le gouffre de la perte, mais il ne suffit pas d’écrire pour retrouver le bonheur. En écrivant, en raturant, en gribouillant des flèches dans tous les sens, l’écrivain raccommode son moi déchiré. Les mots écrits métamorphosent la souffrance. » B. C.
Type de document: livres
livres
Afficher "Mourir de dire"
Titre(s)
Mourir de dire
la honte
Auteur(s)
Boris Cyrulnik
Editeur(s)
Odile Jacob
Année
2010
Type de document: livres
livres
Afficher "Sauve-toi, la vie t'appelle"
Titre(s)
Sauve-toi, la vie t'appelle
Auteur(s)
Boris Cyrulnik
Editeur(s)
Odile Jacob
Année
2012
Résumé
« Lors de ma première naissance, je n’étais pas là. Mon corps est venu au monde le 26 juillet 1937 à Bordeaux. On me l’a dit. Je suis bien obligé d’y croire puisque je n’en ai aucun souvenir. Ma seconde naissance, elle, est en pleine mémoire. Une nuit, j’ai été arrêté par des hommes armés qui entouraient mon lit. Ils venaient me chercher pour me mettre à mort. Mon histoire est née cette nuit-là ». C’est cette histoire bouleversante que Boris Cyrulnik nous raconte pour la première fois en détail dans ce livre où l’émotion du survivant se conjugue au talent de l’écrivain, où le récit tragique se mêle à la construction de la mémoire, où l’évocation intime d’une enfance fracassée par la guerre exalte la volonté de surmonter le malheur et de répondre à l’appel de la vie.

Affiner le résultat avec mes favoris...

Vous devez être connecté pour gérer vos favoris

Me connecter